détenteurs du bon gout

19 avril 2012

I want to believe

Un pauvre type qui se prend pour un poète alors qu'il aligne péniblement six pauvres mots sur une feuille de papier s'est indigné avec bêtise l'autre jour en écoutant David Bowie : « Ha, ces amerloques ! Ils sont partout ! On a une langue bordel, pourquoi faut-il toujours écouter des chanteurs américains ? C'est comme ce truc qu'ils ont mis devant l'hôtel de ville : ONLY LYON, non mais on croit rêver ! C'est tout ce qu'ils ont trouvé ? » Et moi de tenter de le raisonner en l'informant que David Bowie était anglais, mais là... [Lire la suite]
Posté par Armand A Lechare à 23:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 avril 2012

Karoo ou l'homme sans âme

Être payé pour lire des livres et ne pas y arriver est une expérience assez frustrante, et vivre avec la sensation terrible qu'aucun livre, jamais plus, ne pourra me faire trembler d'excitation est difficilement acceptable. C'est vrai, depuis quelques temps, me concentrer sur plus de huit pages était un exercice délicat pour ne pas dire irréaliste pour moi. J'ai commencé pas mal de livres sans jamais arriver au bout, parce que l'envie m'en manquait, le plaisir de me plonger dans un univers aussi, et les rares choses que je... [Lire la suite]
Posté par Armand A Lechare à 00:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
09 avril 2012

En rêve avec Charles Bukowski

A l'époque où je me refaisais l'intégrale de Twin Peaks, je faisais chaque nuit des rêves étranges où apparaissaient et disparaissaient sans logique des gens que j'avais croisé auparavant dans ma vie, parfois une heure, parfois deux ans, et, souvent, la figure de cette saloperie d'ex était là, et on discutait elle et moi et j'apprenais des tas de choses sur moi-même, comme cette capacité que je ne soupçonnais pas de l'envoyer balader, de l'insulter et de lui dire des choses que jamais je n'aurais pu dire dans la réalité. Dans ces... [Lire la suite]
Posté par Armand A Lechare à 20:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 janvier 2012

sans titre 1 (ou un bouquin qui ne mérite pas de titre)

  Salut les gars. Pour célébrer la rentrée (ouais on était en vacances), j'ai décidé de me lancer dans un truc incroyable mais vrai : la rentrée littéraire. A la bourre, certes, mais la notion de temps est quelque chose qui, contrairement à vous les travailleurs, m'effleure à peine. J'avais comme une envie qui me titillait, celle de briller en société, en causant d'auteurs dont les vrais critiques littéraires parlent. Voici la fabuleuse histoire de comment j'ai eu tort, comment j'aurais du faire comme d'habitude et... [Lire la suite]
Posté par Ina Wungerors à 21:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 décembre 2011

de l'impossibilité d'être juste en parlant du divin, ou comment j'ai digressé pour éviter de trahir

  O qu'il est complexe de parler d'un livre grandiose avec justesse, pertinence et pudeur, lorsque celui-ci mérite éloges dithyrambiques et adulation muette. J'ai aujourd'hui la délicate tâche de vous narrer ma rencontre avec un livre d'Emile Ajar (plus connu sous le sobriquet de Romain Gary) avec tact et goût : Pseudo. J'ai trouvé ce bouquin dans une solderie. Et ce qui est bien avec les bouquins d'occasion, c'est que non seulement ils vous racontent l'histoire qu'ils transportent, mais ils vous baladent aussi dans les... [Lire la suite]
Posté par Ina Wungerors à 20:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 novembre 2011

Armand aime le polar et se lance dans le gonzo 3/3

J'avais adoré 1275 âmes de Jim Thompson, parce que les bouquins qui mettent en scène des rednecks qui ne pensent qu'à boire et baiser et qui commencent chacune de leurs phrases par « m'est avis que... » me donnent de la joie. Merci à Erskine Caldwell et Damon Runyon (encore lui) et encore d'autres et donc, à Jim Thompson. Mais Le lien conjugal n'a rien à voir, parce qu'il n'y a là aucun redneck, mais des malfrats et des malappris, et un couple de gangsters brillantissime, une sorte de Bonnie and Clyde pervers qui sont à la... [Lire la suite]
Posté par Armand A Lechare à 21:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 novembre 2011

Armand aime le polar et se lance dans le gonzo 2/3

Nouveau disque, du jazz toujours, et une tasse café, faute de whisky (oui, le squatteur de divan est parti avec les bouteilles, notamment cet excellent Ardbeg Ten). Je m'attaque à un classique, celui qui, finalement, m'aura le plus déçu : Le grand sommeil de Raymond Chandler. Si, c'est un bon livre, avec Humphrey Bogart et tout ça, mais l'intrigue est toute embrouillée, l'affaire est résolue à la page 120, ensuite on patauge dans l'improbable. Et l'on se rend compte que, finalement, les personnages sont plus fouillés que le... [Lire la suite]
Posté par Armand A Lechare à 20:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
28 novembre 2011

Armand aime le polar et se lance dans le gonzo 1/3

Juste une mise au point, pour ne pas commencer sur un malentendu : en parlant de gonzo, je ne parle pas du fleurissant porno bas de gamme des années 2000, ces films sans scénario et ces filles sans cervelle qui se font prendre par six, sept ou huit types en même temps, sous l'objectif d'une caméra portée donc tremblotante (pour un subtil procédé en vue subjective pour que le gentil spectateur de l'autre côté de l'écran à la vie sexuelle tutoyant le néant et le sordide puisse se sentir dans l'action, à portée de jet de la... [Lire la suite]
Posté par Armand A Lechare à 14:48 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
22 novembre 2011

J'accuse ce monde d'être moche et Titiou d'être belle

    Pourquoi un bouquin qui commence par une réunion de trentenaires geignards pleurant sur l'anniversaire de la mort de Kurt Cobain (plus grande imposture de l'histoire de la musique selon Armand, mais il dit juste ça parce qu'il est jaloux) ne mérite-t-il point une lapidation au caca (cf une scène du livre) ou l'envoi par colissimo de placenta de truies encore fumant à son auteur? Déjà parce que Titiou est belle, mais cet argument n'en est pas un et qu'il va à l'encontre de la charte des Morues. Mais qu'est ce que la... [Lire la suite]
Posté par Quatre Mains à 10:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 novembre 2011

Je t'aime moi non plus

    En préambule, une incantation : gloire aux éditions 13ème Note et à leurs choix très souvent (toujours ?) justes, gloire à leur catalogue simplement excellent où se côtoient des auteurs de très grand talent, gloire à leur amour pour la littérature américaine qui ferait vomir le révérend Camden de Sept à la maison, gloire à leur maquettiste qui sait fabriquer des bouquins magnifiques, bref, gloire aux saintes et aux saints qui travaillent pour mettre en lumière ces textes si énergiques, si puissants et,... [Lire la suite]
Posté par Armand A Lechare à 10:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]